• Laurena Fineus

The search for love continues in the face of great odds - (2/2) : Laurena Fineus

[Le français suit]


So, for this week's blog post I am taking a much more casual approach to describing the install days and every technical detail that went into it. Enjoy!


This was my first mural which meant I had been anxiously preparing for it weeks in advance. That included the time to research methods, concept, and even recruit a small team to work on this with me. Of course, this wasn't an easy project and I knew it. But I felt like taking on something outside of my scope could teach me a lot and it did. The install took place over 3 days and the mural is up now for a month until September. I managed to get my cousin and younger niece to help, all three days of install. Also, my friend dropped by on Day 2 , as extra help.



Of course , the first day was harsher then expected even after all the planning. Indeed, logistics are no joke - it was really fun for me and my cousin to try and understand how to create a straight grid mural on a 32 ft wall. Let's just say that our two artistic brains were hitting multiple walls. He is a musician and producer while I am the painter, which means we work well together, except that 1st day was an adventure. But somehow we figured it out after a few hours spent on just re-adjusting the numbers I had come up with in preparation to install day. My calculations were all wrong even though I thought they were right. I was extremely thankful for him not losing patience while I was having mini-anxious breakdowns along the way. Of course, that wasn't the only hurdle we experienced that day. First of all, the two projectors I had did not work for the scale and placement of the mural. I underestimated how bright the hallway we would work in actually was. Also, I could not get my hands on a proper leveller in time for installing. So, we had to do the job of levelling the mural by eye. That was quite difficult on such a large scale especially for the wheat paste job. It's true that in a street environment a crooked look would have been perfect. But the mall setting was very clean which meant we had to really blend in with the overall look. I managed to fix, or should I say camouflage, it with the red grid. So, it gave this illusion that the wheat pasting job was actually straight when it wasn't.



Also, wheat pasting is much more difficult than it looks and doing the wheat paste itself is time consuming even though it's cheap. It could also be my perfectionist nature, but pasting it right on the first try takes time. I tried using a transfer paper technique for the lettering but it did not work as efficiently. So, on Day 3 I stopped by Staples early in the morning and printed a range of letters which we cut out to create our own cheaper stencils. The results were reminiscent of some of my lettering work in my practice which I thought could still be fitting even though it had a naive-look. We had the wrong shade of white paint, which is a real tragedy but thankfully my uncle works in that business. So, it wasn't hard to get another tub of paint quickly. On the other hand, the poster decals were wonderfully printed (thanks to Loudmouth printhouse in Ottawa) but they were a pain to install properly especially because of their size. I think having a professional would have been more efficient for this part. But I thought it would not be too difficult because I had already installed a few vinyl decals for a past exhibition but they were much smaller. Furthermore, I had to come back for 1-hour for a 4th day to fix some of the letters with white paint.



It seems like I am just saying every bad thing that happened to me that day. But I swear there were some good outcomes to this... I had a great encounter with a woman that passed by when we were installing. She lit up completely and even stopped her conversation on the phone to ''bless us all'' for working on this project and what it meant in a region like Orleans. It really made it all worth it and reminded me of the initial goal. Also, I had the chance to bond with my family and have a challenging project to do together which that was really empowering for us. Finally, we had a great team of people assisting us from the Mall including security and administration. So, I was overall very thankful for the opportunity and the learning experience!




Donc, pour cette semaine je veux adopter une approche plus décontractée pour décrire les derniers jours d'installation de ma mural !


Puisque, c'était ma première fois à conceptualiser une fresque j'ai commencer sa préparation avec impatience des semaines à l'avance. Cela comprend le temps de recherche pour la méthode d'installation , la conception et même devoir recruter une petite équipe pour travailler avec moi sur celle-ci. Bien sûr, ce projet n'a pas été évident et je savais que ce serait une expérience particulièrement tumultueuse en soi . Mais j'avais l'impression qu'entreprendre un projet plus complexe serait un défi d'envergure qui m'aiderait à apprendre sur un tout autre monde de possibilités . L'installation a eu lieu pendant 3 jours et la murale est en place jusqu'au mois de septembre .


Cependant, le premier jour a été plus dur que prévu, même après toute ma planification. En effet, les logistiques derrière l'installation était plus complexe que je l'avais envisager .Donc ce fut tout un défi pour mon cousin et moi de tenter de comprendre comment créer une murale faite d'affiches avec une grille sur une surface de 32 pieds . Disons simplement que nos deux cerveaux artistiques ont heurtez plusieurs murs durant la première journée. Puisqu'il est un musicien alors que je suis peintre, ce qui signifie que nous travaillons bien ensemble généralement. Par contre, nous sommes loin d'être des ingénieurs. Mais ,nous avons put quand même procéder après quelques heures à réajuster les chiffres que j'avais calculés lors de la préparation de notre installation. Je fut extrêmement reconnaissante pour sa patience alors que j'était extrêmement anxieuse au début . Bien sûr, ce n'était pas le seul obstacle que nous avons rencontré cette journée-là. Tout d'abord, les deux projecteurs que j'avais apporté ne fonctionnaient pas pour la taille de la mural et son placement . J'ai sous-estimé la luminosité du couloir dans lequel nous travaillerions. Ce qui a rendu impossible l'utilisation des projecteurs. De plus que je n'ai pas pu mettre la main sur un niveleur approprié à temps . Donc, nous avons dû faire le travail de niveler la murale à l'œil nu. C'était assez difficile sur une si grande échelle. Il est vrai que dans un environnement de rue, un look plutôt croche aurait été parfait... Mais ce cadre d'un centre commercial était l'opposé donc très propre . J'ai réussi à l'ajuster ou devrais-je dire le camoufler avec la grille rouge. Donc, cela a donné cette illusion que le travail de collage était en fait droit alors qu'il ne l'était pas. Mais c'est un secret entre vous et moi.



De plus, le collage des affiches à été beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît et la fabrication de la pâte pour coller ceux-ci à prit un longtemps . Ceci pourrait aussi être ma nature

perfectionniste. J'ai essayé d'utiliser une technique de transfert pour le lettrage mais cela n'a pas fonctionné aussi efficacement que je l'aurais cru. Donc, le troisième jour, j'ai dut m'arrêté chez Staples tôt le matin et imprimé une série de lettres que nous avons découpées pour créer nos propres pochoirs abordables. Les résultats me rappelaient l'utilisation des lettres dans ma pratique personelle. Les affiches ont été merveilleusement imprimées (grâce à l'équipe de Loudmouth Print house à Ottawa) mais elles ont été difficiles à installer correctement, surtout à cause de leur taille. Je pense qu'avoir un professionnel aurait été plus efficace pour cette partie. Mais je pensais que ce ne serait pas trop difficile car j'avais déjà installé quelques décalques en vinyle pour une exposition passée. Mais ils étaient beaucoup plus petits en taille. De plus, j'ai dû revenir pour 1 heure un 4ème jour pour refaire certaines lettres avec l'aide de la peinture acrylique blanche.



J'ai l'impression d'avoir juste partager toutes les mauvaises choses qui me sont arrivée. Mais j'ai aussi eu des excellentes expériences durant ses trois jours d'installation telle qu'une rencontre avec cette femme qui semblait enthousiaste pour le projet . Ce qui ma aider a réaliser la valeur de cette murale . De plus que, j'ai eu la chance de créer des liens avec ma famille et d'avoir un projet stimulant à faire ensemble . Finalement, nous avions une équipe formidable qui nous assistaient au centre commercial, comprenant la sécurité et l'administration. J'étais très reconnaissante pour l'opportunitée et l'expérience d'apprentissage!